Le piano, instrument robuste mais sensible

Pourquoi un piano se désaccorde-t-il?

Un piano est un instrument dont la tension des cordes additionnées atteint une dizaine de tonnes. Étant constitué uniquement de bois et de métal, le piano subit directement les changements de température et d’hygrométrie. Les matériaux dont il est constitué sefeurich-model-218-concert-grand-piano - copie dilatent et se rétractent. Généralement, la partie dont on constate le plus facilement qu’elle est « déréglée » est précisément celle des cordes. Celles-ci ont naturellement tendance à se détendre, ce qui désaccorde l’instrument. Le piano « sonne faux ».

À cela s’ajoute, au fil du temps et de l’utilisation, certaines pièces de la mécanique qui peuvent prendre un peu de jeu, les feutres nombreux du piano peuvent se tasser ou s’user, les ressorts perdre de leur élasticité et de petits bruits parasites vont apparaitre. Les marteaux sont marqués profondément ce qui dénature le son. Au niveau du clavier, les touches prennent du jeu et rendent le toucher imprécis.

Tout ceci est réglable ou remplaçable et fait partie de l’entretien normal de tout piano que l’on souhaite conserver en bonne santé.

Si on laisse un piano se désaccorder trop longtemps, il faudra très probablement plusieurs accords pour le stabiliser. De surcroît, des problèmes plus graves pour l’instrument risquent d’apparaitre: fentes dans la table d’harmonie, décollement des barres de table, décollement des chevalets, cordes qui cassent, etc… Certains de ces dégâts peuvent entrainer des réparations souvent coûteuses. Un piano non réparé perd son potentiel musical ainsi que sa valeur marchande.

Comment éviter cela?

« Pour garder votre piano en bonne santé, offrez-lui les soins d’un accordeur au moins un fois par an! »

Idéalement tous les six mois, été et hiver pour une meilleure stabilité. Plus on accorde un piano, plus il est juste et stable. L’accordeur intervient afin de maintenir le diapason (hauteur globale depiano droit S l’instrument) ainsi que la justesse de l’instrument (hauteur des notes entre elles). L’avantage de la visite annuelle est qu’elle permet un suivi régulier de l’instrument. Elle offre la possibilité à l’accordeur de repérer toute usure ou dysfonctionnement et de le corriger avant que le phénomène ne s’aggrave.


À l’issue de son intervention l’accordeur peut vous informer, en fonction de l’état de votre piano, des éventuels travaux d’entretien, de réglages ou de réparation à effectuer sur votre instrument ainsi que leur coût, ceci afin de conserver son bon fonctionnement.

Autant que possible, faites appel à la même personne à chaque intervention. En fidélisant votre accordeur vous permettez un suivi qui favorise une meilleure connaissance de votre instrument. Vous laissez ainsi le temps à l’accordeur et au piano de « s’accorder »…